Comment faire votre propre engrais naturel

Dans l`article intitulé pourquoi un site sur les fleurs, je vous ai mentionner comment faire un engrais tout a fait naturel en toute sécuriter et 100% environnemental d`une efficacité démontrer sans qu`il vous en coute un seul centime que vous soyez dans une grande maison ou bien dans un petit loyez à la ville le résultat sera le même pour que vous puissier nourrir vos fleurs ou autres plantations sans grande intervention de votre part.

Et bien cet engrais est tout simplement un terreau fabriquer par de très petit travailleur.

Il s`agit du ver de fumier ou ver a compost et leur fonctions est de manger de la matière en décomposition et d`en faire un terreau très riche en matière organique comme l`azote, le phosphore,potassium,calcium,magnésium tous des élément très important aux plantes de tout genre.
Dans le fumier de ver vous trouverez également, un arsenal de micro-éléments comme le cuivre,le fer, le manganèse, du zinc, et finalement du bore.
Les particules de ce fumier sont comme des petites boules qui améliorent l’aération, le drainage et la structure du sol. De plus, le fumier de vers est relativement neutre (pH 6,2), il n’a donc pas tendance à acidifier le sol comme les fertilisants chimiques. C’est un amendement idéal à ajouter au terreau des semis, des paniers suspendus et des boîtes à fleurs. Certains s’en servent pour leurs plantes dintérieur et dans leur potager. Mais il faudra s’assurer d’en enlever les vers et de bien tamiser avant de l’utiliser pour le rempotage des plantes en contenant. À cause de sa haute teneur en divers éléments, ce compost est notamment très prisé pour cultiver le blé (sur plateaux) dont on extrait le jus pour faire un tonique régénérateur de plus en plus populaire.

Pour commencer votre projet de vermicompost,
1: Vous aurez besoin d`un bac en plastique simple que vous retrouverez dans les grands magasins ou tout simplement un bac en frigolite (bac a poisson) avec des trous de perforation sur le dessus.
2: de la terre
3: des vers a fumier que vous pouvez même trouvez vous même dans les champs (matière en décomposition) vous en trouverez en abondance après une forte pluie.
Une centaine de ver pour débuter vous aller constatez a quelle vitesse il ce reproduise à vitesse exponentiel a cause d`une forte prédation dans la nature.

Les espèces principeaux sont le ver de fumier (Eisenia foetida ) ou le ver de Californie ( Eisenia andrei ).Eisenia foetida est un ver rouge mesurant entre 3 et 6cm. Il se distingue des autres vers par ses entrailles jaunes (si on le coupe en deux, un liquide jaune visqueux s’épanche). Il se rencontre couramment dans le fumier et la matière organique très humides (tas de compost, bouse de vache) mais aussi dans les forêts, les jardins et sous les pierres, les feuilles et les billes de bois.
4: un peut de sable très fin. Les vers s`en servent afin de broyez les aliments qu`il mange.
5: du papied journal ou carton non cirer comme par exemple les contenants à oeufs déchiqueter (les ver aime ce réfugier dans le carton)
Dans le bac, vous pouvez ajoutez comme fond, du papied journal non déchiqueter.
Ensuite vous mettez un peux de terreau vous humecter le terreau mais pas trop car les ver respire par leur peau a cause de l`humidité du terreau il ne faut pas que votre terreau soit inonder vous aller noyez vos vers.
Après avoir fait cela, Vous ajouter  quelques pincer de sable très fin les vers s`en serviront pour broyer finement les aliments qu`il avalent.
Ensuite vous ajoutez vos vers et après vous pouvez leur donner de la matière a manger mais pour débuter en très petite quantité pour commencer essayer les poches de thé ou le marc de café et enterrez le tout avec de la terre. La terre empêche les odeurs de ce répendre vous pouvez même mettre une couche de papied journal sur le dessus pour enlever l`exédent d`humiditer.
Installer votre bac dans une pièces tranquille et sans lumière et tempérer car en effet les vers déteste la lumière.
Laisser le temp au ver de s`habituer à son nouvel environnement en général 10 jour.
Après cela observez de temp a autre si ils ont tout manger la matière en décomposition et si c`est le cas ajoutez d`autres nourriture.
Ajoutez des restant de légumes finement hacher aussi comme la laitue, la tomate, le comcombre, ect ect ect.
Éviter le lait, le fromage, le yogourt, la vinaigrette, la viande et surtout et très important (aucun sel) si minime soit tel sinon c`est la mort de tout vos ver.
Après quelque temp vous aller voir une augmentation du nombre de vos petits travailleurs et comme résultat un super terreau que vos fleurs,fruits, légumes, et toutes vos plantations favoris vont apprécier encore et encore.

Bon succès.

Vous avez aimé cet article,
Cet article est « libre de droit» :
Vous êtes autorisé à reproduire cet article sur votre site ou blog à condition d`en afficher la sources.

Dan Picard éditeur de fleurvigoureuse .Com


ver a compost Comment faire votre propre engrais naturel


ver a fumier Comment faire votre propre engrais naturel

Comments

  1. Je suis 100% favorable à l’abolition des pesticides et autres engrains chimiques.
    ça me rappelle mes mois passés aux Philippines auprès des agriculteurs paysans, ils luttaient en faveur des natural fertilizer.

    Je suis content de voir par ce site, que tu es un homme ouvert d’esprit, qui aime Dieu et qui sait apprécier ce qu’il a crée. 🙂

  2. Bonjour,

    effectivement les engrais chimique et autres pesticides ainsi que les labours nuisent voir détruisent les micro organismes (Biomasses) de la terre.

    Les vers jouent un rôle déterminant quand à la qualité d’une terre cultivable !

    Vivement que les agriculteurs fassent preuve de bons sens.

Speak Your Mind

*